• Souvenirs de là bas

     

    Toutes les photos que je vous présente ici ont chacune une histoire et pas forcément heureuse. Celle du titre m'avait fait mal.La petite fille m'avait accosté pour me demander de l'argent en me faisant le signe que c'était pour manger. Mais je sais aussi que ces enfants ramènent l'argent à la famille et n'en profite pas directement. La chance a voulu que l'on était tout près d'un point d'alimentation.Je leur ai dit qu'ils pouvaient prendre ce qu'ils voulaient. Ce soir là je savais qu'ils n'auraient pas faim.....

    Souvenirs de là bas

    Rare de voir un regard aussi dur chez un enfant.Aucune peur, mais un sentiment de défi pour faire comprendre qu'elle n'est pas une petite fille favorisée mais qu'elle est fière de sa vie  au milieu des siens.

    Souvenirs de là bas

     

    Un sourire un peu crispé. Presque jeune fille. Elle travaille comme beaucoup d'enfants en Inde, elle aide un vieux Monsieur marchand de matériaux et brocanteur. Elle me dit qu'elle arrive à aller à l'école à mi temps  et que son employeur est gentil avec elle. Un petit achat et un gros pourboire qui me donnera le droit d'être accompagné jusqu'à notre minibus.

    Souvenirs de là bas

     

    Lui travaille avec son père en bord de route, réparation de pneus , de vélos, de mobylette. Il ne va plus en classe, sa vie est déjà tracée il prendra la suite de ce minuscule garage.Un échange court le temps de la réparation d'une crevaison. Pour lui des clients qui ont des moyens et qui ne discutent pas les prix.....

    Souvenirs de là bas

     

    Rencontrée dans des champs de blé à la campagne.Très à l'aise, elle s'est approchée de nous sans problèmes.Mon guide nous a dit qu'elle vivait avec ses parents dans la propriété et qu' elle s'occupait du bétail de la ferme.Elle n'allait pas à l'école non plus, mais semblait heureuse de sa vie.

    J'aurais pu vous montrer d'autres portraits avec des enfants choyés et très souriants, mais je crois qu'il faut aussi savoir prendre conscience de la vie de ces enfants en Inde. Pas toujours  l'envie de rire ou de sourire. Je pense souvent à eux.

    Bonne soirée. 

     


    45 commentaires
  • Regards......

     Je ne vole jamais un portrait. Je demande toujours l'assentiment de la personne, quand ce n'est pas elle qui me sollicite.

    Pour moi c'est l'occasion d'échanger au delà du regard. Combien de fois me suis je retrouvé dans une demeure pour boire un café ou un thé offert de bon coeur par des personnes tolérantes. J'ai des souvenirs dans bien des pays, de ces rencontres sans lendemain mais qui laissent tant de traces. Je me souviens parfaitement des endroits de prise de vue et des circonstances du moment. Elles suffisent à mon bonheur. 

    Regards......

     

    Deux yeux, deux prunelles donnés comme un cadeau,

    Pour voir le monde, la nature, les êtres,

    Deux mirettes, deux globes oculaires soit laids, soit beaux,

    Au pouvoir de transmettre.

    Regards......

     

     Quand les regards s’appuient,

    Quand les regards se croisent,

    Se passe alors une douce chimie,

    Comme de la craie sur une ardoise

    Regards......

     

     

    Ces regards de quelques secondes

    S’achèvent dès que chacun de nous,

    Reprend conscience de la réalité de ce monde

    Regards......

     

     

     Les regards se déconnectent,

    Ils se dévient rapidement,

    Les regards lumineux d’intensité se baissent,

    La vie reprend son cours inlassablement…

    Regards......

     

    Le poème est Lowell Poète pris sur le net

     

    Bonne journée à vous et restez Prudents.


    48 commentaires
  • Nadine Leprince.....

     

    Photo du net

    Nadine Le Prince est une artiste et une écrivaine dont je voudrais vous parler aujourd'hui, car elle a un parcours très particulier auquel j'ai été sensible.

    Figurez vous que cette belle femme avait un oncle que l'on peut qualifier de grand aventurier, dans le  bon sens du terme , qui quand elle était toute jeune lui racontait des histoires fabuleuses de ses découvertes et lui montrait sur des plaques en verre et  en relief des choses extraordinaires qu'elle ne pouvait imaginer.

    Nadine Le Prince.....

    Adulte elle voulu faire elle aussi des voyages sortant des normes, et c'est comme cela qu'elle découvrit une région particulière du Rajasthan en Inde. Elle se mit dans la tête d'acheter et de restaurer un Haveli vieille demeure Indienne de 1802.

    Nadine Le Prince.....

    Après bien des tracasseries administratives propres au pays, elle se rendit enfin propriétaire.Elle mis ensuite quatre ans avec l'aide uniquement d'artisans locaux pour restaurer à l'identique ce superbe batiment.

    Je suis allé deux fois visiter cet haveli situé près de Mandawa sur la route de la soie et plus exactement  à Fathepur. Une visite qui permet de se rendre compte dans quel environnement vivait les classes aisées du Rajasthan.

    Nadine Le Prince.....

    Je vous laisse juge de tout cela grace à ces photos que j'ai réalisé sur place.

    Il faut savoir que Nadine Le Prince  a été adopté et qu'elle a pu concrétiser pour les autorités Indiennes de très belles restaurations citées en exemple dans le pays.

    Nadine Le Prince.....

    Dans son Haveli, Nadine Le Prince a ouvert une galerie d'art, ce qui permet de faire le lien avec le vieux continent. Avec l'aide son fils elle a réaliser son rêve personnel qui avait pris naissance auprès de son Oncle.

    Nadine Le Prince.....

     

    Un rêve devenu réalité

     

    Bonne fin de semaine

     


    43 commentaires
  • Estampes.....

     

    Quand on parle d'estampes Chinoises ou Japonaises je vois souvent sourire mes interlocuteurs.Ils associent estampes et érotisme. Mais cela est une autre histoire.....

    L'art de l'estampe est très ancien. Au départ elle n'était réalisée qu'en noir et blanc, la couleur n'est venu que très tardivement.

    Estampes.....

    Les plus anciennes datent de 1669, mais ce que bien des gens ne savent pas, c'est la technique utilisée pour réaliser les estampes.

    En réalité l'artiste réalise  d'abord un dessin. Il  le confie ensuite à un sculpteur qui colle celui ci sur une planche de cerisier ou de buis , sciée dans sa longueur. Il sculpte dès lors le modèle. On prend ensuite une feuille de papier qui est pressée sur cette sculpture, préalablement enduite des coloris choisis. On obtient dès lors l'estampe originale.

     

    Estampes.....

    Vous vous imaginez le travail que cela représente. Ces estampes sont maintenant très rares et valent de petites fortunes.

    Estampes.....

    L'évolution des techniques fait qu'aujourd'hui les estampes sont imprimées en polychromie et n'ont plus rien à voir avec celles décrites plus haut.

    Bon je ne voudrais pas fruster ceux qui sourient quand on évoque l'estampe , elles seront sages,  car voyez vous au pays du soleil levant, l'érotisme ne se conçoit que dans la soie.......

    Estampes.....

     

    Estampes.....

    Je vous souhaite une très bonne soirée.


    46 commentaires
  •  

     

    j'ai tourné cette vidéo au Rajasthan, pas très loin de Jodphur, sur le territoire des Bisnhoïs le peuple le plus écolo de la terre à mon sens.

    L' homme que vous voyez est l'un des animateurs du village que j'ai visité. Il prépare une pipe à base d'une résine dont il a affirmé que ce n'était pas de l'opium. Pour autant le cérémonial très codé de la préparation répondait à des préceptes religieux que ce peuple respecte à la lettre. Par ailleurs il existe beaucoup de champs de pavots et il existe une tolérance pour la consommation d'opium au Rajasthan.

    J'ai eu la chance de visiter les alentours du village, le soir au coucher du soleil, et j'ai pu me rendre compte moi même de leur mode de vie et de la protection de la nature  et des animaux qui les entourent. J'ai vu ces gazelles  sauvages s'approcher sans crainte de leurs protecteurs et venir leur manger dans la main.J'ai vu des bandes de perdreaux devant le seuil de leurs demeures et les paons perchés sur les arbres tout proches.

    je me suis documenté, j'ai lu des ouvrages sur leur philosophie de vie, mais je crois sincèrement qu'il faut beaucoup de temps  pour comprendre ce qu'ils font. Eux agissent sans grands moyens , chez nous on parle beaucoup et nos rues sont encombrées des déchets de notre société de consommation.

    La deuxième vidéo ci dessous présente succintement leurs croyances .

    Je peux vous dire que quand vous êtes sur place et au milieu d'eux vous cogitez et leur souvenir est toujours très présent dans mon esprit, après mes deux incursions chez eux.

     

    Très bonne soirée.


    46 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique