•  

    Remparts......

    Sentinelle, sentinelle, c'est en marchant le long des remparts dans l'ennui du doute qui vient des nuits chaudes, c'est en écoutant les bruits de la ville quand la ville ne te parle pas, c'est en surveillant les demeures des hommes quand elles sont morne assemblage, c'est en respirant le désert autour quand il n'est que vide, c'est en t'efforçant d'aimer sans aimer, de croire sans croire, et d'être fidèle quand il n'est plus à qui être fidèle, que tu prépares en toi l'illumination de la sentinelle, qui te viendra parfois comme récompense et don de l'amour.

    Citadelle (1948), Antoine de Saint-Exupéry 

    Remparts......

     

    remparts à Alghero en Sardaigne

    J'ai juste la force de mettre ces deux photos en ligne avec ce beau passage d'un livre  de Saint Exupéry.

    J'ai une bronchite qui m' a énormément fatigué en me clouant au lit.Le temps n'est pas normal et à fin Novembre on a des après midi avec 18°, ce n'est pas sain et les virus se promènent tranquillement.

    Je suis passé sur vos blogs et laissé mes commentaires.

    J'espère me retaper définitivement ce week end.

    Que le votre soit agréable.


    55 commentaires
  • Mais qui est passé par là......

    Avant toute chose, vous m'excuserez de la publication tardive de cet article.Un emploi du temps serré, des réunions de fin d'année pour une de mes associations , des déplacements dans le Nord de l'île et voila Baba complètement dépassé.Je suis passé néanmoins sur tous les blogs et laissé des commentaires sur vos derniers articles.

    Mais qui est passé par là......

    Ceci étant regardez bien les deux premières photos . Elle ont  été prises en 2013 à Bosa en Sardaigne. Une petite ville superbe en bord de mer. Les quais ont été construits sur un bras du fleuve qui se jette quelques centaines de mètres plus loin et en offrant un abri naturel et sûr aux pêcheurs et plaisanciers.

    Mais qui est passé par là......

     

    La troisième photo prise en octobre 2018  du même endroit montre que la belle promenade qui existait et qui était agrémentée par de magnifiques  et anciens palmiers a été défigurée.

    Mais qui est passé par là......

     Le responsable, est le charançon rouge dont je vous ai déjà parlé au moment où cette sale bestiole avait détruit le seul et unique palmier de mon jardin. La mauvaise nouvelle s'accompagne du fait que l'on ne connait pas de traitement préventif ou curatif reconnus, ceux existant coûtant des fortunes. La municipalité a donc été obligée de couper et brûler ses magnifiques palmiers.

     

    Cet insecte est originaire d'Indonésie et de l'Inde méridionale.Détecté à partir  de 1980 en Europe il a causé des ravages énormes à partir des années 2000 sur le bassin méditerranéen.

    Dommage pour Bosa qui reste quand même un endroit agréable que l'on atteint par une route côtière sauvage et de toute beauté.

    Mais qui est passé par là......

     

    Mais qui est passé par là......

    Comme  quoi , il y a aussi des petits destructeurs...qui causent vraiment des dommages à notre environnement.

    Je vous souhaite une bonne fin de soirée et une bonne semaine en espérant pour ceux qui travaillent que l'on n'observera plus de gilets jaunes dans les ronds points et les carrefours !

     


    64 commentaires
  • La Tonnara.......

    Pendant mon séjour en Sardaigne je me suis rendu à Stintino, à l'origine un petit port de pêche devenu un port de plaisance important du Nord de la Sardaigne, situé en face l'île de l'Asinara célèbre pénitencier où la justice emprisonnait les plus grands criminels Italiens et en particulier ceux des Brigades rouges de sinistre mémoire.

    La Tonnara.......

    La fresque que je vous présente montre La Tonnara une pêche spécifique du thon rouge.En Effet ces poissons remontent les côtes occidentales de la Sardaigne et de la Corse . Leur poids dépassant allègrement les 100 kgs pour les plus petits vous vous imaginez les moyens humains à mettre en oeuvre à l'époque pour les capturer.Stintino, Favignana , Carlo Forte , en Sardaigne, Bonifacio en Corse avaient des équipages à la forte personnalité  car c'est un véritable combat qui est livré.

    La Tonnara.......

    La technique de pêche est complexe. Elle nécessite plusieurs embarcations et des filets lourds et solides.On disposent en fait de cinq chambres en filets. La grande chambre où s'engouffrent le banc de thons rouges Une chambre de délestage si le banc est trop important. La chambre de comptage pour organiser la Mattanza c'est à dire le relevage des poissons. La chambre du Ponant ou chambre d'attente. Enfin la Chambre de la mort où le poisson est sorti de l'eau pour être  remonté sur les grosses barques.Imaginez vous le spectacle.

     

    Regardez cette vidéo.C'est un document. Elle présente les Héros de Favignana.Des " gueules "connues dans toute la Sardaigne et même jusqu'au Japon, car les acheteurs de ce pays faisaient le déplacement pour acheter et payer cash les poissons avant même qu'ils soient débarqués sur les quais.

    Cette pêche est maintenant pratiquement abandonnée.Elle fait partie de l'histoire de la Sardaigne,mais je crois qu'elle méritait d'être rappelée.Moi je ne l'oublie pas !

    Je vous souhaite un beau dimanche et une bonne semaine.


    51 commentaires
  • Sans rien dire baba est parti douze jours en Sardaigne et plus exactement à Alghero où il a ses habitudes. Pourtant c'est un dépaysement complet à chaque fois. La ville d'origine Catalane est agréable à découvrir et il y règne une ambiance particulière.Les gens sont accueillants, aiment engager la conversation, et rendre service. Nous logeons en gîtes d'hôtes dans un cadre superbe. Beppino et Martine sont aux petits soins pour nous . Nous leur resterons fidèles . 

     

    Y allant  régulièrement, j'ai bien sûr mes repères, et je connais maintenant pas mal de monde. Adamo ( comme le chanteur) a voulu que j'achète ce tableau d'Alghero qu'il venait de peindre, en me disant que je penserais à lui tous les jours....Dans la ruelle Veronica la brodeuse m'interpelle quand je passe devant son échoppe.Elle a brodé pour les filles de belles petites choses. Au restaurant on me chine un peu sur Macron et Ajaccio et enfin Domenica me compose des plateaux des fameux amaretti de Pattada. C'est cela les vacances !

     

    En prime du soleil et des températures agréables permettant de déjeuner et de boire son expresso en terrasse.Le kitch des bistrots est à l'intérieur.

    Et puis il y a tout le reste, des paysages somptueux, des plages de sable fin, une mer d'un bleu profond et des ruelles ombragées dans des zones piétonnes tranquilles où les endroits pour faire chauffer la carte bleue ne manquent pas (mama mia) car il ne faut jamais oublier qu'Alghero est la capitale du corail ! et puis tout ce j'oublie.

    Je vais revenir sur vos blogs pendant le week end .Vous me pardonnerez mon silence et mon absence, mais ce matin plus de 600 messages m'attendaient !

    Passez un bon week end. Il fait 27° sur Ajaccio et les châtaignes sont à presque 9 euros le kilo !

    Bonne soirée.


    48 commentaires
  • Ceux qui suivent mon blog savent que je me rends souvent en Sardaigne .Le détroit qui sépare Bonfacio en Corse  de Santa Thérésa di Gallura en Sardaigne ne mesure que 13 kilomètres et il faut moins d'une heure en bâteau pour les effectuer.

    En partant d'Alghero la Catalane et on longeant la côte superbe vers le sud l'on arrive à Bosa. Rare est l'année où je ne vais pas passer une journée dans cette citée médiévale qui est splendide.

    Bosa......

    Il y a d'abord le fleuve Témo superbement aménagé et qui est l'abri naturel pour les plaisanciers et les pêcheurs qui navigueront quelques instants avant d'arriver à la mer toute proche.

    Bosa......

    Sur la colline se dresse le château fortifié de Serravalle, construit entre le 12 ième et le 13 ième siècle par la puissante famille des Malaspina. A ses pieds les maisons descendant jusqu'au fleuve sont étagées et sont toutes peintes dans des coloris pastels.Au soleil tout cela devient magique.

    Bosa......

    Photo du net

    Les ruelles de la vieille ville étroites sont fraîches, même en été et vous aurez le temps d'y découvrir les échoppes nombreuses des artisans.

    Vous pouvez descendre vers la magnifique plage de Bosa marine en passant devant les anciens bâtiments des tanneurs tous transformés.La tour gênoise est un repère très beau.

    Et puis il y a la gastronomie Italienne qui vous enchantera.Pour ma part je connais au moins un restaurant qui sera vous préparer des poissons toujours frais que vous pourrez accompagner d'un vin local élaboré avec les fameux raisins de malvoisia.

    Si cela ne sent pas les vacances, je n'y comprends plus rien.

    Je vous souhaite une agréable fin de semaine.


    67 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique