• La Giara.....

    Il fait chaud en Corse, mais aussi en Sardaigne, d'après ce que me disent mes amis Sardes  et les terrains sont assoiffés. Tout le monde souhaite de la pluie qui n'arrive pas et certainement pas cette semaine non plus.

    Cela m'a fait penser à ma petite virée sur les plateaux volcaniques du centre de la Sardaigne et plus précisement sur le plateau de la Giara.

    Il vous faut y aller avec un guide, car ce territoire est couvert d'une végétation typiquement méditerranéenne, avec en particulier du gros maquis où vous pouvez facilement vous perdre.

    La Giara.....

    C'était le domaine des bergers et les mauvaises langues disent que c'était aussi le refuge des bandits.

    J'y étais allé car c'est l'endroit où l'on trouver les derniers chevaux sauvages d'Europe.

    La Giara.....

    Ce jour là il faisait très chaud et finalement deux bandes rivales se sont retrouvées près d'un tout petit point d'eau. 

    J'ai alors assité à un combat d'étalons que je ne suis pas près d'oublier.Je me souviens du bruit des galopades, de la poussière, des hennissements rageurs , des ruades agressives  et finalement de la beauté du spectacle.

    On était encore en été, d'autres étaient à la plage au milieu du monde et du bruit !

     

    Bon dimanche et bonne semaine pour ceux qui travaillent..


    53 commentaires
  • Centauréa Horrida

    Ce n'est pas un nom de la mythologie grecque comme on  pourrait le  penser .Je dois dire que j'ai eu quelques difficultés à l'identifier car c'est une plante endémique à la Sardaigne et à la Corse.C'est sûr que l'on ne la trouve pas à chaque coin de jardin.

    J'en ai vu par contre une belle collection sur les falaises dominant le Capo Caccia que l'on atteint par un sentier rocailleux à souhait.

    Centauréa Horrida

    C'est une plante épineuse qui se présente comme un gros coussin sur lequel il ne vaut mieux ne pas poser ses fesses ! Les italiens la surnomme " coussin de belle mère " en référence à la plante grasse ( cactée ) que tout un chacun connaît, ou à autre chose....qu'ils n'aiment  pas forcément...

    Centauréa Horrida

    C'est un buisson qui pousse sur les affleurements calcaires ou shisteux où il se contente de peu , encaissant les embruns salés sans broncher.Sa forme ronde draine l'eau  vers son pied lui permettant de se developper.

    Centauréa Horrida

     

    L'endroit est sauvage et se mérite, mais je l'ai beaucoup apprécié en compagnie de mon épouse.

    Je voulais vous faire découvrir cette curiosité de la nature et vous faire partager quelques clichés.

    Je vous souhaite une très bonne semaine.


    49 commentaires
  • Je voudrais vous parler en ce début de semaine de la figue de barbarie, un fruit peu consommé il est vrai.

    Le figuier de barbarie est issu d'un cactus du Mexique  et figure même sur les armoiries du drapeau national de ce pays.

    Il pousse dans des endroits secs rocailleux et arides.Lors de mon dernier voyage en Sardaigne, dans le centre de l'île j'ai vu des massifs importants et très bien chargés.

    Ce fruit a une saveur légèrement sucrée et acidulée. Il y a des connaisseurs et je ne me suis pas fait prier pour en consommer,  car ils sont gorgés d'un jus riche en vitamine C. De plus cela me rappelle chaque fois mes jeunes années  quand je passais mes vacances dans mon village de la montagne Corse.

    On l'utilise aussi pour en faire des colorants, et il accompagne dans certains pays les plats de viande.

    Récemment j'ai vu un reportage sur une entreprise Marocaine qui à partir des graines noires  abondantes dans le fruit a élaboré une huile utilisée aussi bien pour par les plus grands restaurants du monde pour assaisonner des plats fins , et une huile essentielle pour l'industrie cosmétique, ces produits se vendant une petite fortune le litre.

    Comme quoi un fruit pratiquement rejeté peut prendre sa revanche.

    J'avoue quand même qu'il faut prendre un certain nombres de précautions pour cueillir le fruit car le cactus a des piquants acérés et la figue des petites épines à la piqure désagréable....

    Dans les pays du grand sud, on le consomme souvent et on l'utilise encore pour délimiter les propriétés.....

    Bonne semaine à Vous.


    46 commentaires
  • La Giara de Gesturi.....

    Centre de la Sardaigne, un plateau volcanique isolé. C'est là que depuis trois millénaires vivent les derniers chevaux sauvages d' Europe.

    Je prends les informations, un guide du parc me propose de me joindre à un tout petit groupe, pour tenter de voir ces chevaux. Il fait chaud et les points d'eau où ils se regroupent habituellement sont desséchés.

    La Giara de Gesturi.....

    On marche dans une végétation dense, pour déboucher sur un plateau dégagé et poussiéreux à souhait. Nous nous dissimulons en lisière . Et puis soudain arrivent les chevaux par des sentes différentes.Les uns sont bruns les autres noirs. Deux clans distincts.

    La Giara de Gesturi.....

    Les étalons se rapprochent , se jaugent et  finalement se battent.C'est magnifique et sauvage à la fois.Pas de cadeaux: ruades, morsures, courses tout y passe. Je suis bien placé, mode rafale et télé de 300 mm.Quelques belles images en résultent que je vous propose en cette fin de semaine.

    Bon Week end.


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique