• Rencontre avec Tarentula Maurétania.......

    Pendant mon séjour en Sardaigne j'ai rencontré Tarentula Maurétania.

    C'est vrai qu'elle impressionne la première fois qu'on la voit car on se demande à qui on a affaire.

    Je vous rassure tout de suite c'est un animal inoffensif que l'on peut  même apprivoiser.Cette espèce, communément appelée Geko, est endémique en Corse et en Sardaigne.

    Chez moi en Corse j'en ai toujours eu autour de la villa et certains doivent me reconnaître car ils observent de leurs gros yeux,à pupille verticale, ce qui se passe et ne bougent que si l'on ne respecte pas la distance de sécurité.

    Tarentula est extraordinaire.Ses pattes  palmées et munies de ventouses lui permettent  de se balader au plafond la tête en bas sans problèmes. Il est vif et se déplace très rapidement.

    Il suffit alors comme le fait Madame baba de prendre un plumeau et de l'accompagner vers une sortie.

    Rencontre avec Tarentula Maurétania.......

    Photo du net

    Il aime aussi se cacher près d'un point lumineux le soir. Il aime les papillons, les mouches,les moustiques,les sauterelles et les cachettes.Chaque mâle  a son territoire et gare  à qui s'y aventure.....

    C'est donc un voisin utile et sympathique.

    Je vais mieux mais je demeure prudent car je veux éviter une rechute.Il y a un beau soleil ce matin et on se croirait au printemps plutôt qu'à vingt jours de Noël.

    Je vous souhaite une excellente journée.

     


    61 commentaires
  •  Congrès des Pyrrhocoris apterus......

     

    J'ai tiré cette photo du coté de Porto Torres en Sardaigne.

    J 'ai voulu en savoir un peu plus sur les moeurs de cet insecte que l'on appelle communément gendarme,  Suisse, ou cherche midi.

    Manifestement ce que j'ai observé était un congrès.

    Voila les conclusions qui se sont dégagées de cette réunion plénière :

    Il est confirmé que les gendarmes sont des insectes grégaires.Il est donc normal d'en trouver par colonies entières.

    Ces insectes ne dévorent pas les feuilles des arbres .

    C'est un perforeur suceur, il adore les fruits du tilleul et de rose trémière où on le trouve souvent

    Il est utile au jardin car il tue les pucerons; il est inoffensif pour l'homme, ne provoque pas d'allergie et n'a pas d'odeur.

    Il s'accouple dos à dos, la femelle trimbalant généralement le mâle. L'accouplement peut durer de 4 heures à 7 jours ( quelle santé ) !

    La femelle pond jusqu'à 50 oeufs  ce qui explique qu'on voit toujours progéniture et descendants......

    A l'issue du congrès le banquet a été servi sous le grand tilleul.....

    Une petite vidéo pour finir car en France tout se termine en chansons !

    Très bonne soirée. Et n'oubliez pas: mieux voir les gendarmes de cette façon  que de les voir sonner à votre porte.....

     


    46 commentaires
  • Improbables rencontres.......

    Je reviens du Cap Giglio dans la baie de Porto Comte.Il n'est pas loin de midi, i fait chaud en ce jour de mi Octobre, mais j'ai de l'eau dans le sac donc pas de problèmes.Le sentier est large et propre,le maquis sur les  côtés est dense et au loin je distingue nettement Capo Caccia.Mes yeux refaits avant mon départ , merci docteur , sont attirés par un mouvement rapide .un oiseau vient de se poser près d'une flaque d'eau, rappel d'un récent orage. Il rentre dans l'eau et se met à boire,lui aussi doit être assoiffé.Heureusement j'ai le Lumix entre les mains.Je m'immobilise et m'accroupis.Je tirerais deux photos de ce pinson des arbres superbe. Son reflet sur l'eau je le découvrirais en vidant la carte mémoire. Un beau cliché d'une improbable et furtive rencontre.Je suis ravi et tenais à vous faire partager cet instant.

    Improbables rencontres.......

    J'avance toujours tranquillement, j'aborde la partie rocailleuse du parcours pour rejoindre le bord de mer. Je m'arrête à l'ombre et m'appuie  sur un rocher et là qui vois je  apparaitre.Ce beau lézard.Il est intrigué, il retourne se cacher dans une anfractuosité de la pierre,mais il est trop curieux il revient  et se  love sur la surface chaude du caillou. je reste immobile et je le photographie à plusieurs reprises.Il a compris que je ne représente aucun danger pour lui il s'éloigne tranquillement. Comme moi.

    Ce fut une belle journée.

    Improbables rencontres.......

     

    Je vous souhaite une excellente soirée.


    48 commentaires
  • La Giara.....

    Il fait chaud en Corse, mais aussi en Sardaigne, d'après ce que me disent mes amis Sardes  et les terrains sont assoiffés. Tout le monde souhaite de la pluie qui n'arrive pas et certainement pas cette semaine non plus.

    Cela m'a fait penser à ma petite virée sur les plateaux volcaniques du centre de la Sardaigne et plus précisement sur le plateau de la Giara.

    Il vous faut y aller avec un guide, car ce territoire est couvert d'une végétation typiquement méditerranéenne, avec en particulier du gros maquis où vous pouvez facilement vous perdre.

    La Giara.....

    C'était le domaine des bergers et les mauvaises langues disent que c'était aussi le refuge des bandits.

    J'y étais allé car c'est l'endroit où l'on trouver les derniers chevaux sauvages d'Europe.

    La Giara.....

    Ce jour là il faisait très chaud et finalement deux bandes rivales se sont retrouvées près d'un tout petit point d'eau. 

    J'ai alors assité à un combat d'étalons que je ne suis pas près d'oublier.Je me souviens du bruit des galopades, de la poussière, des hennissements rageurs , des ruades agressives  et finalement de la beauté du spectacle.

    On était encore en été, d'autres étaient à la plage au milieu du monde et du bruit !

     

    Bon dimanche et bonne semaine pour ceux qui travaillent..


    53 commentaires
  • Centauréa Horrida

    Ce n'est pas un nom de la mythologie grecque comme on  pourrait le  penser .Je dois dire que j'ai eu quelques difficultés à l'identifier car c'est une plante endémique à la Sardaigne et à la Corse.C'est sûr que l'on ne la trouve pas à chaque coin de jardin.

    J'en ai vu par contre une belle collection sur les falaises dominant le Capo Caccia que l'on atteint par un sentier rocailleux à souhait.

    Centauréa Horrida

    C'est une plante épineuse qui se présente comme un gros coussin sur lequel il ne vaut mieux ne pas poser ses fesses ! Les italiens la surnomme " coussin de belle mère " en référence à la plante grasse ( cactée ) que tout un chacun connaît, ou à autre chose....qu'ils n'aiment  pas forcément...

    Centauréa Horrida

    C'est un buisson qui pousse sur les affleurements calcaires ou shisteux où il se contente de peu , encaissant les embruns salés sans broncher.Sa forme ronde draine l'eau  vers son pied lui permettant de se developper.

    Centauréa Horrida

     

    L'endroit est sauvage et se mérite, mais je l'ai beaucoup apprécié en compagnie de mon épouse.

    Je voulais vous faire découvrir cette curiosité de la nature et vous faire partager quelques clichés.

    Je vous souhaite une très bonne semaine.


    49 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique