• Les fêtes de fin d'année approchent et avec elles les réunions familiales et les bons repas qui vont avec.

    Les femmes de la maison nous concoctent toujours des repas de gala avec les productions identitaires de l'île. Parmi ces produits particuliers se trouve la boutargue un mets que j'ai toujours aimé depuis tout jeune.

    La vidéo que je vous présente est un véritable document.Il y a peu de producteurs dans l'île et Julien que l'on voit dans l'île est un vrai personnage que j'ai connu dans ma jeunesse. J'aime comme lui son métier, ces panoramas sublimes, cette tranquillité sur l'étang et toutes les astuces de ce métier prenant.

    Julien parle des Egyptiens, mais les Phéniciens  six siecles avant Jésus Christ savaient déjà faire la boutargue !

    Je retrouve toutes ces vieilles valeurs qui ont guidé ma jeunesse: l'amour du travail bien fait dans une nature préservée, la simplicité d'une vie quotidienne de labeur et surtout l'amitié partagée dans l'ambiance " de la magagna "  l'art de se moquer gentiment des autres.

    Qu'il doit faire bon de casser la croute ou prendre l'apéro dans ce petit cabanon pieds dans l'eau et de déguster sans chichi un produit excellent et rare.

    Je sais qu'il en sera de même dans quelques jours chez nous, la boutargue est à l'abri jusqu' à Noël.Un goût unique, le caviar Corse en quelque sorte.Le mazzardu ou le mulet en français est le cousin germain du loup et du bar autres poissons mythiques de nos côtes.

    Noël est proche il faut en profiter d'autant que cette année bien des Français savent que malheureusement ils ne pourront pas se réunir avec leur famille.

    Bonne fin de semaine.


    49 commentaires
  • J'ai pas mal voyagé à travers le monde et je n'avais jamais entendu parler ni de cet arbre ni de son fruit. Découvrant cette vidéo sur mon réseau d'information local j'ai , intrigué, rechercher de quoi il en retournait.

    Cet arbre qui peut atteindre plus de 15 mètres de haut est originaire du bassin du Mississipi . Il porte de nom de Osage de la dénomination d'une tribu Indienne qui peuplait cette région.

    Ce n'est pas un agrume , en fait il est de la famille du Mûrier .Il fut d'ailleurs importé en France  dans les années 1800 car on pensait que ces feuilles pourraient nourrir les vers à soie.Ce fut un échec total.On le conserva donc en arbre d'ornement, tout en sachant aussi que ses fruits étaient impropres à la consommation,  car laiteux et acides.Quelques chevaux en consommaient en petite quantité.

    Cet arbre qui résiste au gel était utilisé par les Indiens pour deux choses.

    La première son jus et sa couleur blanche était utilisée pour s'enduire le corps et dessiner les peintures de guerre.La seconde c'est que les branches tombent vers le sol de façon courbées ce qui permettait la confection d'arcs très résistants.Le bois de cet arbre est d'ailleurs très dur  et a un pouvoir calorifique important.

    J'ai vu par ailleurs que certains pépinièristes commercialisent plantes et graines de cet arbre très particulier.

    J'ai pensé que comme moi vous seriez amusé de connaître ses secrets.

    Si le coeur vous en dit.....

    Bonne semaine à tous.


    49 commentaires
  •  

     

    Capra Corsica.....

    Tout le monde vous parlera de la chèvre de Monsieur Seguin.En Corse il n'y a pas de loup donc je peux vous parler de la chèvre Corse en toute quiétude d'autant qu'elle est fière et ne se laisse pas marcher sur les sabots.

    Capra Corsica.....

    La race Corse a été reconnue officiellement qu'en 2003 alors qu'elle est implanté sur l'île depuis des millénaires.Son origine est inconnue, ce qui va encore épaissir le mystère qui l'entoure, mais on pense qu'elle a été amenée par les premiers envahisseurs qui sans aucun doute venaient du bassin Méditerranéen.

    Capra Corsica.....

    Il y a environ 40 000 caprins qui parcourent le maquis dense de Kalliste pour produire un lait sans égal , utilisé dans la fabrication d'un excellent fromage dont je vous parle souvent et dont je suis un consommateur inconditionnel.

    La chèvre Corse à une robe qui présente des couleurs bien différente.Blanche, noire, fauve, marron.Elle a un poil long qui la protège  des épineux, elle a de belles cornes retournées et elle a des yeux superbes. Elle a généralemnt des pendeloques sur le cou qui soulignent sa beauté. ( exemple sur la première photo ) N'oublions pas sa barbichette toujours présente !

    Capra Corsica.....

    Ceux qui visitent la Corse en rencontrent à coup sûr sur les routes sinueuses de nos belles montagnes où elles aiment s'allonger pour se faire admirer. Rarement de bergers. Le troupeau est lâché le matin  après la première traite et il rentre de lui même pour celle du soir.

    Capra Corsica.....

    J'aime cet animal attachant et je vous offre ces quelques images prises en montagne..

    Bon week end  et bonne semaine


    47 commentaires
  • Pour moi la vie va commencer.....

     

    Les premières naissances de merles sont précoces cette année car il a fait beau et chaud au mois d'Avril.

    Plusieurs couples vivent dans les nombreuses haies de mon jardin.

    Ce matin j'ai vu cette petite boule voletant tous près de la maison.Le temps de la photographier et bien vite je lui ai fait regagner un abri naturel, car Dora et ses copains lui auraient fait sa fête!

    Pour moi la vie va commencer.....

     

     

    Pour moi la vie va commencer

    Et sous le ciel de ce pays sans jamais connaître l'ennui

    Mes années passeront sans bruit

    Entre le ciel et mes amis 

    Comme le chantait notre brave Johnny.

     

    Je vous souhaite une bonne journée


    49 commentaires
  •  

     

    Ouverture....

    Oui c'était hier l'ouverture de la pêche à la truite qui va pouvoir occuper les passionnés jusqu'au  mois de Septembre.

    Mon fiston a toujours aimé marcher et écumer les torrents les plus reculés , près de ce village de montagne où il se réfugie régulièrement.

    Il a été content de son ouverture, cinq heures de marche à travers un maquis épais pour trouver des torrents cachés qui drainent la fonte  des neiges des hautes montagnes voisines.

    Celle que vous voyez ont été attrappés dans des endroits où même le garde chasse avisé de la région n'a jamais mis les pieds. Equipé mon fils rentre dans l'eau avec des cuissardes protectrices, pêche au ver, et a bien entendu le permis adéquat.

    Ouverture....

    Ces truites sont endémiques à la Corse et sont sauvages . Elles n'ont rien à voir avec la truite fario que l'on trouve aussi dans l'île et sur le Continent.Les études génétiques réalisées ont montré que ce poisson vit en Corse dans les torrents depuis 150 000 ans. La salmo trutta macrostigma,c'est son nom scientifique, vit dans les ruisseaux non pollués à plus de 700 mètres d'altitude .Elles sont belles et brillantes et leurs points rouges sont les marques incontestables de leur espèce.

    Reste ce que vous ne verrez pas,  la séquence à laquelle malheureusement vous ne pourrez assister, c'est celle de leur dégustation.Bien préparées, leur saveur est d'une finesse et d'une saveur inégalable.Un plat qui devient très rare et qui doit se mériter !

    Je vous souhaite une excellente semaine.


    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique