• Divine galette....

    Divine galette....

     

    J'avais indiqué récemment que je ne mangeais que la galette des rois élaborée par mon épouse. Nous en avons dégusté une en famille le jour de l'épiphanie mais aujourd'hui cela sera une dégustation privée.

    Je peux vous dire que cette galette à la frangipane est merveilleuse car confectionnée en prenant son temps et avec amour....

    La recette de départ est celle de Lenôtre le grand pâtissier parisien, améliorée au fil des ans par Madame Baba.

    C'est elle qui trouve toujours la fève , et malgré ses dénégations répétées je la soupçonne de mettre des signes cabalistiques pour ce faire , que ma vue déclinante ne peut voir....

    J'avais laissé cet article en suspens, mais entre temps on a donné son compte à la galette.Comme d'habitude ,mon épouse à eu la fève ce qui me laisse toujours dans un état d'infériorité.

    Bon j'ai quand même vidé une coupe de champagne à la santé des rois mages !

    Bon dimanche.

  •  

    Revue de détails....

    Récupérant il y a quelques jours de vieux documents militaires de mon père , j'ai étudié avec  attention son livret individuel qui retrace dans les grandes lignes son parcours de l'époque dans les troupes coloniales.

    Les  hommes les plus âgés d'entre vous, ayant effectué leur service militaire ont peut être entendu dans des couloirs interminables, le sergent chef de permanence geuler dans des couloirs " revue de détails dans un quart d'heure "

    Cela voulait dire qu'un officier aller passer dans les chambrées vérifier  si les soldats sont tous munis des effets, des armes et de toutes les pièces d’équipement que prescrivent les règlements, et en vue de juger de leur état et de leur entretien. 

    Et afin que nul n'en ignore, on trouvait à la fin du livret deux pages, qui indiquent clairement de quoi se compose ce que l'on appelait le paquetage et comment il devait être présenté.

    Une page pour les hommes non montés ( sic de sic) et une page pour les hommes montés ( en général sur un cheval ! )

    Revue de détails....

     

    Ceci étant, deux mots m'intriguèrent.Le premier  " bergeron" se dévoila rapidement: il s'agit d'une chemise de travail dont l'origine est  semble t'il picarde.Mais que dire de cet instrument dénommé " patience " ? Après recherche sur des sîtes réservés aux antiquaires j'appris donc qu'il s'agit d'une petite pièce de bois qui servait à nettoyer les boutons des vareuses, ingénieux en effet. Enfin ultime coquetterie, les chaussures sont placés par terre au pied du lit, les talons en avant. Bon on a compris que c'était du sérieux !

    Revue de détails....

     

    Pour les hommes montés ( sic ) on retrouve à peu près les mêmes choses mais s'ajoute le nécessaire d'entretien du cheval et surtout des armes différentes, avec un beau sabre et un pistolet. Il y a aussi une " bélière " qui servait à suspendre le battant de la clochette du cheval. Autre particularité on ne parle plus de chaussures, mais de brodequins , de galoches et bien sûr des jambières. Bon en un mot c'était la classe au dessus.....

    Excusez moi Mesdames, pour cet article qui ne vous concerne que de loin.....

    Passez une bonne journée.


    30 commentaires
  •  

    Je ne sais pourquoi les criquets et sauterelles aiment mes fauteuils de la cuisine d'été. J'en vois souvent et celui que vous voyez a attiré mon attention.Il est beau.

    Chaque fois le pense à Jiminy le criquet Italien conscience de Pinocchio.

    Nous avons tous aimé Pinocchio dont le nez s'allonge quand il ment. Je raconte souvent cette histoire à ma petite fille qui en possède d'ailleurs un beau, que j'avais acheté pour elle  à San Cimignano en Toscane

    En effet c'est un menuisier Toscan qui a crée le fameux Pinocchio dont le nom est celui d'un petit pignon d'une pomme de pin. Dans la ville précitée les boutiques en vendent des milliers chaque année aux touristes de passage qui succombent à la vue de son nez immense.

    Mais criquet deviendra grand et pourtant il aime toujours le même fauteuil ! et de ses yeux immenses il m'observe......

    et avant de vous endormir criquet, pardon cliquez dans le petit triangle :

    cri cri criquet.....

     

    Que votre journée soit douce...


    45 commentaires
  • Nuit de feu.......

    Dans la nuit du 31 Juillet au 1 Août, Salice un village du Cruzzini, une région sauvage de Corse du Sud, fête la nuit des Mazzeri.

    Le Mazzeru (au singulier)  est un homme généralement, qui a le pouvoir de prédire la mort.

    Nuit de feu.......

    Il y a des tas de légendes qui courent à ce sujet. On dit que cette nuit là les Mazzeri du Sud et du Nord se combattent à coup d'asphodèles. Pour les chasser, les habitants du village, allument des feux d'immortelles dans les rues du village, alors que l'on provoque un tintamarre d'enfer ( c'est le cas de le dire) pour éloigner ce que l'on considère comme des mauvais esprits. Les enfants tapant  sur des casseroles avec une cuillère en bois se régalent.....

    Nuit de feu.......

    Le mazzérisme est comparable au chamanisme en vigueur dans bien des pays. Cette nuit le Mazzeru , du moins son double part en chasse pour tuer un animal sauvage, généralement un sanglier.Une fois mort le Mazzeru le retourne sur le dos , et en regardant la tête de la victime , lui apparaît le visage d'une personne de sa communauté villageoise qui va mourir dans l'année.

    Nuit de feu.......

    Cette croyance est très forte , et on se méfie de celui qui est classé Mazzeru.

    J'ai assisté cette année à cette célébration à Salice. Objectivement cette tradition m'a rappelé certains rîtes Africains , pratiqués la nuit, ou les forces de l'au delà apparaissent déguisés en squelettes, poursuivant quelques membres du village....

    Nuit de feu.......

    Du monde, une ambiance festive et des tableaux enflammés d'un groupe qui a ravi les personnes présentes.

    Nuit de feu.......

    Je vous offre ces quelques images qui illustrent mon propos.

    Très bonne soirée.


    45 commentaires
  • 22 Août 2021....

    J'ai choisi cette date du 22 Août 2021 pour reprendre les activités de mon blog. Aujourd'hui j'ai fêté avec mon épouse nos noces de Camélia. Une célébration discrète comme nous les aimons. Ces moments forts nous appartiennent, on a bien d'autres occasions de réunir la famille.

    Et puis ce soir c'est aussi la deuxième pleine lune de l'été dont vous trouverez ci dessous un cliché que je viens de réaliser. Elle est dédiée au Verseau qui est aussi à tous les deux notre signe zodiacal, puisque nés le même mois de février de la même année à 16 jours d'intervalle. Un signe c'est certain.  Qui plus est c'est une lune bleue, non pas pour sa couleur mais parce qu'elle sera plus grosse et plus lumineuse un phénomère rare. Mais bon je préfère me fier à ma bonne étoile qui a toujours été de bon conseil pour moi. On verra bien et avec l'âge ne devenons nous pas un peu philosoophe ?

    22 Août 2021....

     

    Je n'ai rien fait de particulier durant cette pause. Glander, buller sont des verbes que j'ai conjugué tranquillement. La nature, la montagne, m'ont attirés mais c'est habituel et ma petite fille a partagé avec moi quelques petits instants de bonheur et de complicité.

    22 Août 2021....

    Nous avons aussi eu à subir les inconvénients des chaleurs caniculaires flirtant parfois avec les 40 °, la pollution avec les nuages de sable du Sahara, ce qui avait pour effet de nous obliger à nous calefeutrer à la villa en attendant la nuit pour trouver un peu de fraîcheur, et  enfin pour terminer, les nuages de cendres du terrible incendie du Var ont pris possession du golfe d'Ajaccio.

    Tout semble rentrer dans l'ordre maintenant , la nuit tombe plus rapidement et le reflux des nombreux touristes a commencé.Reste la Covid qui elle, n'a pas voulu nous quitter ce qui nous oblige à demeurer prudents.

    C'est avec plaisir que je vous retrouve et je voudrais remercier ceux qui malgré la pause du blog sont venus régulièrement me saluer. Cela me touche bien évidemment.

    Je vous souhaite une excellente semaine.


    39 commentaires
  • San Petru......

    Je suis allé sur mes terres de Haute Corse pour une journée qui me tenait à coeur, car elle était porteuse pour moi  de tant de souvenirs de moments heureux que je ne pouvais pas  ne pas y être.

    Imaginez un chapelle " Saint Pierre ", qui est aussi mon prénom, perdue au milieu de nulle part, en plein maquis marquant la frontière entre trois communes limitrophes et que les outrages du temps ont mis à mal.

    San Petru......

    Il a été décidé de la restaurer, et les maires de ces villages ont décidé d'unir les efforts pour ce faire.

    J'ai passé en ces lieux,  qui il y a  un demi siècle portaient de bien belles vignes, des moments extraordinaires avec mon grand père maternel qui en possédait une. Il ne reste rien de tout cela sauf un grand arbre mort et du maquis dense.

    San Petru......

    On est donc parti pour une marche d'environ une demi heure sur un sentier aux senteurs d'immortelles , confréries en habits de cérémonie, pour arriver à la Chapelle , où une messe, présidée par le vicaire général de l'île, en plein air a été dite. Chantée en latin et en Corse, à l'ancienne cela vous prend aux tripes, un moment très fort.

    San Petru......

     

    San Petru......

     

    San Petru......

     

    San Petru......

    J'ai retrouvé mes initiales gravées dans le crépi de chaux de la façade, du temps où je devais être un garnement. Mais il y a bien longtemps qu'il y a prescription.......

    San Petru......

    En Face le "San Petrone " le grand Pierre domine le village de Campile et la vallée du Golo.

    Au loin on voit l'embouchure du fleuve et la mer, à une vigntaine de Kilomètres à vol d'oiseau.

    San Petru......

    Un repas convivial ponctué lui aussi par des chants polyphoniques a cloturé cette magnifique journée où j'ai retrouvé famille, amis, et l'ambiance de ma jeunesse, et certaines valeurs ....Inoubliable

    Passez une bonne semaine. 


    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique